Génèse du film

Je m'appelle Christine Agassis. Je suis co-fondatrice et gardienne de l'Espace de recherche Homme-Cheval-Terre appelé Les Jardins d'Akita. En novembre 2014, je reçois une vidéo sur des actes de barbarie que des humains opèrent sur des chevaux au Tennessee. Je prends connaissance des commentaires se trouvant sous la vidéo et je constate que ces images activent la haine, la colère, l'amertume et la révolte chez beaucoup de personnes. Des questions me viennent à l'esprit : est-il juste et utile de projeter sur le net la colère et la révolte ? Cela aide-t-il les chevaux qui souffrent en silence ? Que puis-je faire face à tout cela ?

Une impulsion s'éleve alors en moi : montrer sur le Web des images anoblissant le Cheval et l'Homme, des images touchant l'âme, entre ombre et lumière ; des images de chevaux aimés pour ce qu’ils sont ; des images de ce qu’ils nous offrent de plus précieux dans cette période où les valeurs qui constituent notre société sont bousculées et remises en question ; des images montrant que de plus en plus d’Hommes et de Femmes de bonne volonté sont en quête d'un rapport juste, éthique et respectueux envers cet animal mythique.

A partir de ce moment, j'ai fait plusieurs rencontres déterminantes, et la Vie a mis sur ma route des professionnels compétents de la vidéo et du son, du montage et de la composition musicale. Le projet les a touchés et ils se sont impliqués dans cette merveilleuse aventure. Nous avons mis en place une campagne de financement participatif pour donner à ce film toutes les chances de voir le jour. Plus de 350 donateurs ont ainsi contribué à soutenir financièrement la réalisation du film dont le tournage a commencé au printemps 2015 aux Jardins d'Akita, à 1'000 mètres d'altitude sur la montagne du Salève située en Haute-Savoie (près de Genève).

"Je rêve que ce film soit une œuvre artistique honorant la plus grande des œuvres jamais égalée à ce jour, à savoir Mère Nature". Christine Agassis